Historique : l'observatoire Léon Teisserenc de Bort.



La découverte de la stratosphère

L'observatoire a été fondé à Trappes en 1896, par Léon Teisserenc de Bort, sur sa fortune personelle, pour assurer la participation Française à la campagne internationale d'étude des mouvements et d'altitude des nuages. Au cours des années 1896-1897 , une installation avec deux théodolites photographiques distants de 1318 mètres a permis de mesurer la hauteur et la vitesse de déplacement des nuages. En 1897, Teisserenc de Bort s'est lançé dans l'exploration de l'atmosphère à l'aide de sondes de mesure(météorographes) de la température, de l'humidité et de la pression embarquées sur des cerfs-volants, puis des ballon-sondes à partir de 1898.

Cette deuxième technique lui a permis de découvrir en 1902 une couche isotherme au-delà de 10000 mètres qu'il nommera plus tard la stratosphère.

A sa mort, en 1913, son héritière lègue l'observatoire à l'Etat de façon à ce que les travaux de recherche de son oncle soient poursuivis.

Du premier radiosondage à nos jours

En 1927,Pierre Idrac et Robert Bureau expérimentent le premier émetteur radio dont les émissions depuis la stratosphère sont reçues au sol.
La modulation du signal radio par les mesures des paramètres atmosphériques de pression, température, humidité, permettent la réalisation des premières radiosondes.

Le premier radiosondage au monde est effectué à Trappes en janvier 1929, par messieurs Bureau et Idrac.

Ce n'est que bien plus tard, en 1951, que le Centre Technique et du Matériel(CTM) est créé pour assurer les installations et la maintenance du réseau instrumental de la Météorologie. Son développement aboutit en 1986 à la création du Service des Equipements et Techniques Instrumentales de la Météorologie(SETIM).

pour en savoir plus contactez nous

© 1999 Météo-France - conditions générales