Météo France
   

FAQ            Plan du site             Liens            Infos             Recherche

  
 

accueil
Les actus
Météo France
Services en ligne
le temps pour Tous
Météo
en France
en Outre-Mer
en Europe
dans le Monde
  
Style de vie
Mer
  Accueil marine
  Rivage  
  Côte  
  Large  
  Grand-large  
  Cyclone  
Montagne
Voyage
Aéronautique



 

Le temps pour tous > Mer >



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Bienvenue à bord ..

 
   
     
 
Cliquez pour agrandir
 
   

Naviclim, le climat des océans

 
 
 



> Le GUIDE MARINE de Météo-France
> Navistages
> Met Mar notre revue de météo marine
et aussi :
> La rubrique "Comprendre la météo"
> La climatologie marine
> Les tempêtes
> Les cyclones tropicaux
> Les situations météo commentées

Suivez les conseils de la campagne de sécurité des loisirs nautiques


 
 
L'activité "marine" de Météo-France concerne à la fois le domaine atmosphérique et celui de la couche superficielle des océans.
Elle comprend : > La prévision
  > L'observation
  > La climatologie
  > La recherche
  > La formation
 
 
   

Choisissez votre domaine de navigation pour obtenir l'ensemble des documents de prévision ou d'observation disponibles sur notre site.
> En savoir plus sur les documents

 

> Produits payants et Espace pro - Marine
> Services par téléphone
> Services par minitel
> Services par mobiles

   



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
L'activité "marine" à Météo-France
  

L'activité "marine" de Météo-France concerne à la fois le domaine atmosphérique et celui de la couche superficielle des océans. Elle comprend la prévision, mais aussi l'observation en mer, la collecte et l'archivage informatique des données, la climatologie, l'instrumentation, la recherche...

 

 
  Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir  
Prévision  
 

A Toulouse, au sein du service de prévision marine, une vingtaine de personnes travaillent à temps plein, 24 h sur 24, à la rédaction des bulletins "large" et "grand large".

A Boulogne, le Havre, Brest, Bordeaux et Aix-en-Provence, les services de prévision rédigent les bulletins " côte " et les bulletins " rivage ". Tous les autres Centres départementaux de la météorologie de bord de mer rédigent des bulletins " rivage ".

Outre la rédaction des bulletins réguliers, ces personnels assurent diverses assistances : bulletins spécialisés pour des opérations d’offshore, pour les besoins de la Marine nationale, pour des routages météorologiques en course au large...

 

Observation
 

Toute activité de prévision, marine ou terrestre, serait irréalisable sans un réseau d’observation en mer de qualité. Dans le cadre de l’Organisation météorologique mondiale, Météo-France contribue à ce réseau :

 

Cliquez pour agrandir  
  Cliquez pour agrandir
 
   

80 navires, équipés de matériel météorologique et suivis par Météo-France, effectuent des observations météorologiques au cours de leurs navigations. Quatre d’entre eux, assurant régulièrement la traversée Le Havre/les Antilles, complètent les observations en surface par des mesures en altitude (radiosondage). Les navires de la Marine nationale participent également à cet effort d’observation en mer.

   
  Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir  
    Cinq bouées ancrées sont financées totalement ou partiellement par Météo-France (au sud-ouest de l’Irlande, dans le golfe de Gascogne, entre Corse et continent et deux au large des Antilles). Météo-France est également impliqué dans divers programmes de bouées dérivantes, notamment en Atlantique et dans l’océan Indien. Par rapport aux bouées ancrées, les bouées dérivantes mesurent moins de paramètres météorologiques mais sont beaucoup moins chères à mettre en œuvre (certaines peuvent être mises à l’eau par avion). De plus, leur suivi (par Argos) renseigne les océanographes sur les courants marins.
       
    Météo-France participe aux programmes européens de satellites météorologiques (Meteosat et le futur Metop) ou d’observation de la Terre (ERS). Les satellites sont des outils irremplaçables pour assurer une veille météorologique continue du temps en mer.  
  Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir  

 

   
 
  Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir  
Climatologie  
 

Les données des navires, des bouées et des satellites sont échangées entre les services météorologiques du monde entier. Météo-France contribue à cet effort de collecte et d’archivage de l’information. En retour, il a accès à ces données pour mener différentes études à caractère climatologique

 

Recherche
 

Par son " effet mémoire ", l’océan exerce une influence prépondérante sur le climat. Les recherches menées sur l’évolution climatiques font donc appel à des " modèles couplés océan-atmosphère ". Le développement de la partie océan de ces modèles nécessite des campagnes de mesures en mer menées conjointement par les laboratoires de recherche météorologique et océanographique, français et étrangers. En France, le CNRS, l’Ifremer, l’IRD, le SHOM, le CNES et Météo-France collaborent pour réaliser ces recherches.

Les actions de recherche menées par Météo-France dans le domaine de la météo marine comprennent également :

 

Cliquez pour agrandir  
  Cliquez pour agrandir
 
   

le développement des modèles de prévision des vagues ;

   
 
  Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir  

le développement de modèles utilisés pour calculer des dérives de nappes de polluants ou de conteneurs perdus en mer ;

 
Cliquez pour agrandir  
  Cliquez pour agrandir
   
   

le développement de modèles de prévision de surcotes ;

 

    la mise au point des bouées dérivantes et de leurs capteurs.
Cliquez pour agrandir  
Cliquez pour agrandir   Cliquez pour agrandir
  Cliquez pour agrandir  

 

Formation
 

L’Ecole nationale de la météorologie organise des stages de formation à la météorologie maritime ouverts aux agents de Météo-France et au personnel des services météorologiques étrangers. Concernant le public plaisancier, Météo-France propose Navistage, une formation comprenant deux modules d’une journée chacun : Initiation à la météo marine et Croisière en Manche et dans le golfe de Gascogne.

Au chapitre formation, il faut également mentionner l’existence de Met Mar, une revue trimestrielle de Météo-France entièrement dédiée à la météorologie marine et à l’océanographie.

 
 
Cliquez pour agrandir  
  Cliquez pour agrandir
       

 

 

 
En savoir plus sur les documents proposés
    Cartes et prévisions numériques
     

 Les cartes disponibles sont des cartes expertisées et des cartes de données numériques brutes.

les cartes expertisées des fronts et isobares (analyses et prévisions) sont tracées par les experts Prévisionnistes de Météo-France :

les "analyses" proposées ici sont préparées à 00 et 12h UTC à partir de l’analyse numérique des observations mondiales disponibles ;

les cartes de données numériques brutes sont issues directement des modèles de prévision et tracées automatiquement en aval de ces modèles. Les données numériques sont représentées en :

points de grille : par exemple le vent (flèches et barbules) ;
isolignes ou ligne d’égales valeurs par exemple : la pression, la hauteur de la houle ;

 

    Bulletins réguliers et bms
     

Les bulletins réguliers de Météo-France sont des bulletins préparés dans le cadre des missions de sécurité de Météo-France. Ils sont rédigés et diffusés deux fois par jour, à heure fixe, selon différents médias (VHF, BLU, Inmarsat-C, Navtex et radios). Ils couvrent différentes zones du domaine maritime et sont classés selon l’éloignement au littoral (côte, large, grand large).

Ils comportent généralement :

un rappel des " avis de vent fort " en cours ou prévus (BMS) ;
la situation générale et son évolution
une prévision détaillée à 24 H d’échéance concernant le vent,
    l’état de la mer, le temps sensible et la visibilité ;
une tendance ultérieure du temps ;
éventuellement des observations de sémaphores ;

Les " avis de vent fort " associés aux " bulletins réguliers " sont émis sous forme de bulletins météorologiques spéciaux " BMS " dès que la vitesse du vent observé ou prévu dépasse un seuil fixé.

N'hésitez pas à consulter le "Guide marine de Météo-France" pour les fréquences et les horaires de diffusion, ainsi que les zones de couverture des différents bulletins.

       
       

Une question? Contactez-nous